Discographie Muse



 Bienvenue sur la Discographie de MUSE !

muse albums 2.jpg

Notre section Discographie Muse vous permet de consulter les Albums, les Faces B et les Lives, de les écouter et pour certains de les visionner, le tout étant classé par année. Pour chaque titre, vous aurez accès aux paroles et très bientôt aux traductions.Vous pourrez également si vous le souhaitez, acheter directement  vos titres via les liens vers les plateformes dédiées.

Pour voir les titres et paroles de chaque album, cliquez sur les pochettes !

 



 SHOWBIZ-1999

(Pour voir les titres et paroles de chaque album, cliquez sur les pochettes)

Showbiz est le premier album studio de Muse sorti en septembre 1999 en France.
Toutes les chansons ont été écrites et composées par Matthew Bellamy.
L’album a été produit par le groupe lui-même avec l’aide de John Leckie (producteur de Radiohead, The Verve…) et Paul Reeve.

Ce 1er album est à la fois agressif et mélancolique, les paroles des chansons traitent des relations humaines et parlent aussi des difficultés que le groupe a connu pour percer dans le monde de la musique.

Cet album a connu un succès modéré à sa sortie mais a permis à Muse de se faire connaître, notamment à travers la tournée mondiale qui a suivi pendant un an et demi : Royaume-Uni, Etats-Unis (Woodstock), Europe (92 dates, dont 30 en France, le plus connu celui du MCM café ou la route du rock à Saint Malo).

discographie muse.



ORIGIN of SYMMETRY-2001

(Pour voir les titres et paroles de chaque album, cliquez sur les pochettes)

Origin of symmetry est le second album du groupe, encore produit par John Leckie, (et David Bottrill), sorti en juin 2001 en France, où il s’est classé 2e des ventes.
Sa parution a été retardée à septembre 2005 aux Etats-Unis : la maison de disque trouvant que Matthew avait une voix trop aiguë sur le titre Plug in Baby voulait que Muse réenregistre ce titre, ce que le groupe a refusé de faire.
Les chansons ont été écrites et composées par Matthew Bellamy, sauf la très célèbre reprise Feeling Good, interprétée par Nina Simone.
Le thème récurrent de cet album est celui de la crainte d’une domination des machines sur l’homme.
C’est l’heure de l’expérimentation pour le trio : Matthew Bellamy utilisant un orgue sur le titre Megalomania ou encore une guitare à 7 cordes sur Citizen Erased. discographie muse

 



ABSOLUTION – 2003

(Pour voir les titres et paroles de chaque album, cliquez sur les pochettes)

Absolution est le troisième album studio du groupe Muse, sorti en France en septembre 2003. Muse a fait appel aux producteurs Paul Reeve (Showbiz), Rich Costey (Rage against the machine, Audioslave…) et John Corfield.
L’album s’est classé numéro 1 des ventes en France et au Royaume-Uni. Le groupe britannique commence également à percer aux Etats-Unis.
Certaines chanson sont bâties dans la lignée d’Origin of Symmetry (Stockholm Syndrom) et d’autres s’inscrivent dans une ligne directrice nouvelle (Endlessly, Blackout…) Matthew Bellamy a été influencé par son interêt récent pour la musique classique, avec l’apparition de solos au piano, et l’utilisation de violons sur Butterflies and Hurricanes. Sur le titre Blackout, un orchestre de 18 instruments a participé au morceau.
Les genres sont très variés, passant de chansons très rock (Time is running out), à des chansons planantes (Ruled by Secrecy) ou encore avec des parties electro (Endlessly).

Ce dernier a été composé dans un contexte très sombre: il fait suite aux attentats du 11 septembre et à la guerre en Irak. C’est sans doute leur album le plus sombre, parlant entre autre de la fin du monde.

 discographie muse

 



BLACK HOLES and REVELATIONS – 2006

(Pour voir les titres et paroles de chaque album, cliquez sur les pochettes)

Black Hole and Revelations est le quatrième album de Muse sortie en novembre 2006. Ce dernier a été également produit par Rich Costley. L’album se classe numéro 1 des ventes en Grande Bretagne et est vendu à plus de trois millions d’exemplaires dont la moitié en Europe.
Les onze titres de cet album ont une influence électro : on y retrouve des sonorités électroniques (proches des sons de Depeche Mode ou encore Queen). Le 1er single de cet album « Supermassive Black Hole » est un mélange de funk et de rock. Le single « Starlight », énormément diffusé en radio, a permis à Muse de se faire connaître du grand public.
Cet album a laissé place à une tournée mondiale pendant plus de deux ans « Haarp Tour » (près de deux cents dates) : deux concerts sont donnés pour inaugurer le nouveau Wembley Stadium à Londres (près de cent mille personnes), et un au Parc des Princes (près de 50 000 personnes).
Muse jouera lors de cette tournée au Royal Albert Hall à Londres. Matthew Bellamy utilisera l’orgue (inutilisé depuis plusieurs années) sur le titre Megalomania.
Le groupe Muse confirme son statut de groupe « live ».

 discographie muse

 



THE RESISTANCE – 2009

(Pour voir les titres et paroles de chaque album, cliquez sur les pochettes)

L’album The Resistance est le cinquième album studio du groupe Muse, album produit par le groupe lui-même. Il est sorti en France en septembre 2009. Un mois après sa sortie, il s’était écoulé à plus d’un million et demi d’exemplaires et s’est classé numéro 1 des ventes dans 21 pays à travers le monde. Le groupe a remporté le Grammy Award du meilleur album rock en 2011.
Les titres de ce cinquième album sont encore une fois un éventail de genres et d’influences : du glam rock, au R&B (Undisclosed Desires), au disco, en passant par le classique (Exogenesis).
Un orchestre classique accompagne le titre « Exogenesis », décrit plus comme une symphonie que comme une chanson par Matthew Bellamy. On retrouve l’utilisation d’un orgue d’église sur le titre « Unnatural selection » comme sur l’album « Origin of Symmetry ».
Le groupe Muse entame une tournée mondiale “The Resistance Tour“avec une trentaine de dates en Europe. Ils feront également les premières parties de U2 en Amérique du Nord, dans huit stades.
Pour la première fois, le groupe se produit au stade de France en juin 2010 pour deux dates, ainsi qu’au festival des Vielles Charrues.
Les 80 000 places pour le Wembley Stadium se sont vendues en seulement 12 minutes.

discographie muse



THE 2nd LAW – 2012

(Pour voir les titres et paroles de chaque album, cliquez sur les pochettes)

The 2nd Law est le sixième album du groupe Muse, et comme The Resistance, auto-produit par le groupe. Il est sorti en octobre 2012.
L’album a été diffusé une semaine avant sa sortie officielle en écoute gratuite sur internet. Ce dernier album est l’unique album du groupe à se classer numéro 1 des ventes mondiales deux semaines après sa sortie. Il restera 3 semaines en 1e position du classement français (440 000 exemplaires vendus en France).
Le groupe voulait, pour cet album, revenir à un style plus simple, plus calme. Matthew Bellamy a déclaré s’être inspiré de la musique asiatique pour cet album.
Le 1er titre dévoilé est « Survivor » qui a servi d’hymne aux Jeux Olympiques de Londres (le groupe a d’ailleurs porté la flamme olympique jusqu’à Teignmough, ville où ils ont grandi).
C’est la première fois que Christopher Wolstenholme compose et interprète deux titres complets de l’album : « Save me » et « Liquid State ».
On y retrouve deux titres quais instrumentaux (à l’instar des Exogénèses de The Resistance) : Unsustainable est un mélange électro, dubstep, mais la totalité des sons de ce titre ont été réalisé avec de vrais instruments.
Isolated system, le 2e titre quasi instrumental a servi de bande originale au film « World War Z », repose sur une mélodie au piano répétitive où viennent se greffer des voix de journalistes.
La tournée qui a suivi cet album a compté une centaine de dates à travers le monde avec un passage par l’Olympia en France, ou encore Bercy et le stade de France, les places s’étant vendues pour certains en moins de dix minutes.
Un DVD live « The Unsustainable Tour, live at Rome Olympic Stadium » est sorti.

 



 DRONES – 2015

(Pour voir les titres et paroles de chaque album, cliquez sur les pochettes)

muse drones front cover.jpg

Drones est le septième album de Muse, prévu pour le 8 juin 2015. Ce dernier album est produit par Robert Lange, producteur entre autre du groupe AC/DC.
Muse a écrit et composé cet album entre Londres et Los Angeles et enregistré à Vancouver au Canada, et à Milan, Italie, en octobre 2014.

C’est Rich Costey qui a également produit les albums « Absolution »(2003) et « Black Holes and Revelations »(2006) qui mixe l’album.
C’est l’artiste Matt Mahurin qui signe cette pochette.

Cet album est annoncé par le groupe comme un retour aux sources, avec des sonorités plus rock. Après avoir expérimenté différents univers dans les deux précédents albums, The Resistance et The 2nd Law (sons électroniques, dubstep, classique…), Matthew Bellamy avait déclaré vouloir revenir à des compositions plus simples, plus rock : guitare, basse, batterie.

Régulièrement, le groupe a publié sur ses comptes Twitter ou Instagram, des couvertures de magazines raturées, des photos d’enregistrement, des extraits de sonorités.
(retrouvez nos articles sur les actualités de ce 7e album ici ).

 Les thèmes de cet album :

Les thèmes abordés s’articuleront autour de la Troisième Guerre Mondiale, du mouvement de l’écologie profonde du philosophe Arne Næss, (philosophie qui prime la place des animaux sur celles des êtres humains sur Terre) et du fossé d’empathie (mouvement cognitif selon lequel un être se trouve dans l’incapacité à comprendre les émotions et les sentiments d’autrui).



Huitième Album / LP8

Actualisé en Octobre 2017 Voici une synthèse de ce que nous savons du successeur de Drones.  La fin des album concept ? “J’aimerai être plus sporadique et spontané.” (Matt Bellamy, Mars 2016) Les albums concepts, Matt a l’impression de n’avoir fait que çà. Pour le prochain opus il envisage juste une suite de chansons composées de …

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.