Muse France soutient la campagne #FanPasGogo

En tant que fan club nous nous désolons des fans qui se font arnaquer par des sites peu scrupuleux lors des ventes de places. Nous nous joignons donc à  la campagne #FanPasGogo lancé par le PRODISS (syndicat national du spectacle musical et de variété). Nous relayons ici les grandes idées de la campagne mais on vous invite à naviguer sur le site dédié à cette campagne.
Bandeau 2_FanPasGogo_850X315

► LA CAMPAGNE

  • Le mouvement #FanPasGogo a pour mission de vous sensibiliser aux risques que comporte l’achat de billet sur un site non autorisé et invite les artistes, les professionnels du spectacles, les fans, et plus largement, toutes les parties prenantes, à rejoindre #FanPasGogo.
  • Plusieurs outils sont à votre disposition :
         – Un espace témoignage si vous avez été victime d’une vente frauduleuse
         – Un guide pour éviter de tomber dans des arnaques.
  • À travers ce manifeste, est demandé au gouvernement de soutenir les fans, les spectateurs, les artistes, les professionnels du spectacle, dans leur lutte contre le marché noir de billets de spectacles et les sites pas nets. -> Signez la pétition !
  • Plainte contre Viagogo : Le PRODISS aux côtés de plusieurs producteurs de spectacles, portent plainte contre VIAGOGO avec constitution de partie civile.

► LE CONSTAT : #HALTEAUTRAFFIC

Ces dernières années, la revente illicite de places de spectacles via certaines plateformes internet s’est accrue, nuisant aux publics, aux artistes et aux professionnels du spectacle.

Ces sites arrivent souvent en premières positions sur les moteurs de recherche, ils sont très bien référencés. Ils s’approvisionnent aussi en places grâce à des botnets technologiques qui captent à grande échelle les billets mis en vente sur les sites officiels… laissant encore moins de chance aux fans d’obtenir une place à sa vraie valeur.

Vous pouvez retrouver une liste non-exhaustive des sites desquels vous devez vous méfier dans notre article précédent consacré aux arnaques et ventes illicites (Viagogo, Next-Concert, Live Booker, etc)

► LA LOI ET VOS MOYENS DE DEFENSE

  • En France, la loi du 12 mars 2012 interdit la revente de billets de spectacles sans l’autorisation du producteur de spectacles. Le non-respect de cet article est puni de 15 000 euros d’amende. Cette peine est portée à 30 000 euros d’amende en cas de récidive.
  • Vous avez été victime d’un vendeur non autorisé ? Vous pouvez agir personnellement en justice à l’encontre du revendeur non autorisé pour obtenir réparation de votre préjudice en saisissant la direction départementale de la protection des populations (DDPP). Si vous le souhaitez, vous pourrez vous joindre à la procédure pénale diligentée à l’initiative du Procureur en vous constituant partie civile.
  • Le comportement du vendeur non-autorisé peut relever d’autres infractions pénales, notamment l’escroquerie (article 313-1 du Code pénal) ou la tromperie (article L. 213-1 du Code de la consommation). Il est également fréquent que ces sites ne respectent pas les dispositions légales impératives en matière de ventes à distance (article l.121-16 et suivants du Code de la consommation) ou de commerce électronique (article 6-III.-1 de la loi du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie). Vous pouvez porter plainte sur ces fondements auprès du commissariat ou de la gendarmerie de votre domicile.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.