City Of Delusion

Album :  Black Holes & Revelations
Enregistrement :  2005/2006
Compositeur : Matt Bellamy
Producteur  : Rich Costey
Nombre de performances : 51 (82e)
Dernière performance : 2008

INFORMATIONS
City Of Delusion fut écrit en France lors du passage du groupe au chateau Miraval. A ce moment là le titre est intégralement acoustique avant de devenir la version que l’on connait actuellement. C’est le même thème lyrique que Assassin : un individu qui se prépare à  commettre des actes violents dans le but de se faire entendre par les pouvoirs corrompus.

LIVE
City Of Delusion fut joué de manière sporadique sur la tournée. le groupe était parfois accompagné d’un trompettiste pour le solo (il était joué à la guitare quand ce n’était pas le cas [3:30]).  

Il existe un audio pro de la performance  du titre lors de HAARP (qui n’est pas disponible sur le CD). Par ailleurs les visuals utilisés sont disponible ici.

PAROLES / TRADUCTION

Stay away from me
Build a fortress and shield your beliefs
Touch the divine
As we fall in line

Can I believe
When I don’t trust
All your theories turn to dust
I choose to hide
From the all seeing eye

Destroy this city of delusion
And break these walls down
And I will avenge
And justify my reasons with your blood

You will not rest
Or settle for less
Until you guzzle and squander what’s left
Do not deny
That you live and let die

Destroy this city of delusion
And break these walls down
And I will avenge
And justify my reasons with your blood

Destroy this city of delusion
And break these walls down
And I will avenge
And justify my reasons with your blood

Reste éloigné de moi
Construit une forteresse et protège tes croyances
Touche le divin
Pendant que nous nous mettons en rang

Puis-je croire
Quand je ne fais pas confiance
Toutes tes théories tombent en poussières
j’ai choisi de me cacher
De l’œil qui voit tout

Détruit cette ville de désillusions
Et abat ces murs
Et je vengerai
Et justifierai mes motivations avec ton sang

Tu ne te reposeras pas
ou ne te contenteras pas de peu
jusqu’à ce que tu bouffes et dilapide ce qu’il reste
Ne nie pas
Que tu vis et laisses mourir

Détruit cette ville de désillusions
Et abat ces murs
Et je vengerai
Et justifierai mes motivations avec ton sang

Détruit cette ville de désillusions
Et abat ces murs
Et je vengerai
Et justifierai mes motivations avec ton sang

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.